Les Programmes d’Aide d’Urgence - SOS Villages d'Enfants SENEGAL

En notre qualité d’organisation Non Gouvernemental spécialisée dans la prise en charge des enfants ayant perdu ou risquant de perdre la tutelle parentale, toutes les situations de catastrophe touchant les populations nous interpellent plus que tout autre. En effet, les enfants, couches les plus vulnérables de notre société, sont toujours les premiers à souffrir de ces situations

La Crise sénégalo-mauritanienne.

Plusieurs Sénégalais et Mauritaniens furent rapatriés d’urgence dans leur pays respectif à cause de conflits qui avaient les éleveurs et les paysans des deux pays à leur frontière commune et qui avaient vite dégénéré en conflits entre les populations des deux pays. Cette situation avait laissé une totale désolation à hommes, femmes et familles qui avaient laissé enfants, conjoints et fruit de tant d’années de labeur dans ces pays où ils s’étaient installés depuis des années, du désappointement des autorités qui ne savaient que faire de ces enfants dont les parents n’avaient pu être identifiés.

SOS Villages d’Enfants Sénégal, a accueilli, soigné, nourri et entretenu ces enfants que les parents, avec l’aide de la police, arrivaient à localiser progressivement. La solidarité nationale aidant, une collecte de denrées alimentaires, vêtements et produits d’entretien à ces familles qui ont tout perdu.

Certaines familles qui avaient tout perdu ont préfère confier la garde de leurs enfants à SOS Villages d’Enfants Sénégal et ils ont donc grandi dans nos villages

Le naufrage du bateau le JOOLA.

Le 26 septembre 2002, peu avant 23 heures, le Joola s'est retourné en moins de 10 minutes au large de la Gambie, à environ 40 km. Cet accident, dont la gravité est sans précédent a fait officiellement 1863 victimes.

Quelques semaines plus tard SOS Villages d’Enfants a recensé et accueilli 42 enfants orphelins du Joola.

Une enquête sociale diligemment menée a permis de déterminer très vite si la famille dispose d’autres possibilités d’accueil de l’enfant ou si le Villages d’Enfants SOS est le placement le plus approprié dans l’intérêt supérieur de l’enfant.

SOS Kinderdorf, qui est notre organisation mère a soutenu cette action grâce à son programme spécial destiné aux situations d’urgence. Cette situation a conduit une augmentation de la capacité d’accueil du Village d’Enfants SOS de Ziguinchor avec la construction de deux maisons supplémentaires. Des moyens logistiques ont été aussi mis à disposition pour apporter un soutien psychologique, morale et en denrées de premières nécessités aux victimes du naufrage.

Les inondations de 2005, 2008, 2009

Le programme de secours d'urgence à Pikine de SOS Villages d’Enfants Sénégal - une communauté voisine de Dakar qui a déjà été l'emplacement du programme d'inondations et de soulagement de l'an dernier. L'objectif du soutien est d'évacuer l'eau des maisons inondées.

A Pikine Ouest et Pikine Est plus de 2 000 personnes ont perdu leurs maisons et tous leurs biens dans les inondations qui sont devenues des lieux de reproduction des moustiques qui propagent le paludisme et augmentent le risque de maladies hydriques telles que le choléra et la diarrhée - les enfants sont particulièrement vulnérables à ces menaces.
Le Sénégal est touché par les inondations pendant la saison des pluies presque chaque année, et SOS Villages d'Enfants au Sénégal a déjà lancé un programme de secours d'urgence dans la région de Pikine en 2008et un programme de à partir de 2010.

SOS Villages d'Enfants Sénégal offrit le soutien suivant: l'achat de pompes à moteur et de l'équipement technique pour améliorer le système d'égout, l'équipement de protection et les torches. SOS Villages d'Enfants Sénégal a assigné quatre collaborateurs SOS et 45 volontaires au programme de secours d'urgence.